Emploi

Services à la personne (SAP)

Dernière donnée
France entière
33 257 248 En décembre 2021

Somme
France entière
388 651 032 Depuis janvier 2021

État
du dispositif
En cours

Dernière
mise à jour
30 sept. 2022

Niveau géographique
le plus fin
Département

Informations sur la série

Type de données : nombre total d'heures rémunérées d'activité de SAP - organismes prestataires.
Mois : mois considéré.
Périmètre : départements y compris les DROM, non compris les COM.
Fréquence de mise à jour : trimestrielle avec 6 mois de recul.
Révision : 1 an.
Source : Système d'information NOVA

Attention, ces heures rémunérées incluent les congés payés.
Elles sont obtenues en ajoutant 10% aux heures facturées par les Organismes de services à la personne prestataires.

Exporter

Tableau

Graphique

Synthèse des 3 dernières années

Tableau

Données brutes - Services à la personne (prestataire) : nb d'heures rémunérées du mois
Données brutes Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2021 31 836 978 30 875 535 35 206 871 32 387 768 31 767 424 34 728 419 31 678 543 28 567 470 32 857 208 33 014 117 32 473 451 33 257 248
2020 34 091 124 31 988 975 26 760 660 19 612 008 25 194 506 32 311 523 31 969 824 28 313 629 33 188 739 34 070 500 32 743 685 33 750 116
2019 33 479 053 31 330 598 34 078 417 33 449 445 33 974 476 32 955 348 33 602 029 29 266 463 33 379 548 35 832 025 33 306 107 33 554 319
Glissement annuel - Services à la personne (prestataire) : nb d'heures rémunérées du mois
Glissement annuel Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2021 -6,6 % -3,5 % 31,6 % 65,1 % 26,1 % 7,5 % -0,9 % 0,9 % -1 % -3,1 % -0,8 % -1,5 %
2020 1,8 % 2,1 % -21,5 % -41,4 % -25,8 % -2 % -4,9 % -3,3 % -0,6 % -4,9 % -1,7 % 0,6 %
2019 0,9 % 1,2 % -0,4 % 4 % 4,7 % -3,5 % 3,5 % -1,2 % 3,6 % 1 % -3,2 % 2,7 %

Source : NOVA, traitement Dares.

Description du dispositif

Les activités de "services à la personne" sont "les activités réalisées au domicile de la personne ou dans l'environnement immédiat de sont domicile".

Les particuliers peuvent y avoir recours en tant que particuliers employeurs (soit directement, soit via un organisme mandataire qui s'occupe de la gestion), ou bien en tant que client d'un organisme prestataire qui, dans ce cas, est l'employeur de l'intervenant à domicile. Les données présentées ici portent sur l'activité des organismes mandataires et prestataires, et ne comprennent pas l'activité des salariés de particuliers employeurs ne passant pas par un organisme mandataire.

Les particuliers qui ont recours aux SAP bénéficient d'avantages fiscaux et sociaux (crédits d'impôts,TVA réduite, abattement ou exonération de cotisations patronales).

Définies par décret, les 26 activités relevant du champs des SAP se répartissent en trois grands domaines :
- les services à la famille : garde d'enfants, soutient scolaire, assistance informatique, assistance administrative ;
- les services de la vie quotidienne : entretient de la maison, jardinage, bricolage, préparation de repas, livraisons de courses, etc. ;
- les services aux personnes dépendantes : garde malade, assistance aux personnes handicapées, âgées ou dépendantes, etc.

Pour en savoir plus :
Fiche pratique du ministère 
Les services à la personne en 2018

Définition des indicateurs

Il s'agit des données initiales de la série, sans modification. Exemple : nombre de nouveaux contrats de volontariat pour l’insertion, nombre de bénéficiaires du service civique

Renvoie la somme d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la moyenne arithmétique d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la somme des valeurs de la série depuis le début de l’année. Dans le cas d'une donnée mensuelle, la somme commencera en janvier, dans le cas d'une donnée trimestrielle, elle commencera avec le 1er trimestre. Ainsi, pour une donnée mensuelle, le cumul annuel de janvier = réalisation de janvier, celui de février = réalisation de janvier + réalisation de février et celui de mars = réalisation de janvier + réalisation de février + réalisation de mars....

Identique au cumul annuel à la différence qu’on fixe le mois d’initialisation de la somme (cas d'une donnée mensuelle). Pour le cumul annuel, le mois d’initialisation est le mois de janvier. Pour le cumul à date, un mois différent peut être choisi. Par exemple, si on choisit le mois de juin. Le cumul à date d'une donnée en septembre 2020 = somme des réalisations de juin 2020 à septembre 2020. Le cumul à date de cette donnée en février 2021 = la somme des réalisations de juin 2020 à février 2021 .

Correspond à la moyenne d’une série sur les douze derniers mois. Exemple : la moyenne mobile d'une donnée en septembre 2020 correspond à la moyenne de cette série entre octobre 2019 et septembre 2020.

Evolution d’une grandeur à un an d’intervalle (glissement annuel), à un semestre d'intervalle (glissement semestriel), à un trimestre d'intervalle (glissement trimestriel) ou à un mois d'intervalle (glissement mensuel). On compare la valeur d’une grandeur avec un an, un semestre, un trimestre ou un mois d’écart et on exprime cette évolution en pourcentage. Par exemple, dans le cas d'un glissement annuel d'une donnée en février N, on compare la grandeur au mois de février N avec celle du mois de février N-1.