Contrats aidés

Insertion par l'activité économique (IAE)Ateliers et chantiers d'insertion (ACI)

Dernière donnée
France entière
15 655 En janvier 2022

Somme
France entière
15 655 Depuis janvier 2022

État
du dispositif
En cours

Dernière
mise à jour
29 avr. 2022

Niveau géographique
le plus fin
Département

Informations sur la série

Type de données : nouveaux contrats y compris reconductions.
Mois : date de début du parcours IAE du salarié
Périmètre : départements y compris les DROM, non compris les COM.
Localisation : lieu de résidence du salarié.
Fréquence de mise à jour : mensuelle avec 2 mois de recul.
Révision : 6 mois.
Rupture de série : changement du SI en 2018.
Source : Agence de services et de paiement (ASP)

Exporter

Tableau

Graphique

Synthèse des 3 dernières années

Tableau

Données brutes - IAE - Ateliers ou chantiers d'insertion (ACI) - entrées
Données brutes Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2022 15 655 - - - - - - - - - - -
2021 16 136 12 814 14 614 12 278 13 639 14 122 15 030 10 062 15 521 16 175 13 839 10 734
2020 13 996 12 196 11 838 8 358 10 954 14 064 16 167 9 057 13 503 14 414 11 640 9 538
Glissement annuel - IAE - Ateliers ou chantiers d'insertion (ACI) - entrées
Glissement annuel Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2022 -3 % NC NC NC NC NC NC NC NC NC NC NC
2021 15,3 % 5,1 % 23,4 % 46,9 % 24,5 % 0,4 % -7 % 11,1 % 14,9 % 12,2 % 18,9 % 12,5 %
2020 5,8 % 19,2 % -1,2 % -26,3 % -2,9 % 26,7 % 28,9 % 7,2 % 6,3 % 5,8 % -2,8 % 3,9 %

Source : ASP, traitements Dares.

Description du dispositif

Les ateliers et chantiers d’insertion (ACI) sont des dispositifs sans personnalité morale créés et portés par une structure porteuse (employeurs listés à l’article D.5132-27 du Code du travail). Les ACI proposent un accompagnement et une activité professionnelle aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières. Les salariés des ateliers et chantiers d’insertion (ACI) bénéficient d’une rémunération au moins égale au Smic. Les ateliers et chantiers d’insertion (ACI) sont conventionnés par l’État et bénéficient d’aides pour accomplir leurs missions à hauteur de 19 655€ par ETP conventionné.
Dans les ACI, le recours au contrat à durée déterminée d'insertion (CDDI) est obligatoire depuis le 1er juillet 2014. Les contrats sont signés pour une durée maximale de 24 mois sauf dérogation. Les contrats peuvent se prolonger au-delà de 24 mois pour les personnes de 50 ans ou plus, les travailleurs handicapés ou les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapée (AAH).

Pour en savoir plus :
Fiche pratique du ministère

Définition des indicateurs

Il s'agit des données initiales de la série, sans modification. Exemple : nombre de nouveaux contrats de volontariat pour l’insertion, nombre de bénéficiaires du service civique

Renvoie la somme d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la moyenne arithmétique d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la somme des valeurs de la série depuis le début de l’année. Dans le cas d'une donnée mensuelle, la somme commencera en janvier, dans le cas d'une donnée trimestrielle, elle commencera avec le 1er trimestre. Ainsi, pour une donnée mensuelle, le cumul annuel de janvier = réalisation de janvier, celui de février = réalisation de janvier + réalisation de février et celui de mars = réalisation de janvier + réalisation de février + réalisation de mars....

Identique au cumul annuel à la différence qu’on fixe le mois d’initialisation de la somme (cas d'une donnée mensuelle). Pour le cumul annuel, le mois d’initialisation est le mois de janvier. Pour le cumul à date, un mois différent peut être choisi. Par exemple, si on choisit le mois de juin. Le cumul à date d'une donnée en septembre 2020 = somme des réalisations de juin 2020 à septembre 2020. Le cumul à date de cette donnée en février 2021 = la somme des réalisations de juin 2020 à février 2021 .

Correspond à la moyenne d’une série sur les douze derniers mois. Exemple : la moyenne mobile d'une donnée en septembre 2020 correspond à la moyenne de cette série entre octobre 2019 et septembre 2020.

Evolution d’une grandeur à un an d’intervalle (glissement annuel), à un semestre d'intervalle (glissement semestriel), à un trimestre d'intervalle (glissement trimestriel) ou à un mois d'intervalle (glissement mensuel). On compare la valeur d’une grandeur avec un an, un semestre, un trimestre ou un mois d’écart et on exprime cette évolution en pourcentage. Par exemple, dans le cas d'un glissement annuel d'une donnée en février N, on compare la grandeur au mois de février N avec celle du mois de février N-1.