Accompagnement des transitions

Aides à la création d'entrepriseACRE / ACCRE

Première date
disponible
1 janv. 2000

Dernière donnée
disponible France entière
6 955 En décembre 2023

Somme
France entière
117 442 Depuis janvier 2023

Niveau géographique
le plus fin
Département

Dernière
mise à jour
28 juin 2024

Aperçu des 3 dernières années

Tableau

Graphique

Tableau

Données brutes - Aide à la création ou à la reprise d'une entreprise (Acre) travailleurs indépendants classiques - entrées
Données brutes Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2023 17 123 8 647 9 858 9 599 8 467 8 912 11 589 6 847 10 549 10 380 8 516 6 955
2022 17 489 9 306 9 857 9 995 8 620 9 139 11 671 6 782 10 513 10 029 8 342 7 016
2021 14 938 7 869 8 830 9 457 8 115 9 004 11 758 6 373 9 826 9 429 8 164 6 665
Glissement annuel - Aide à la création ou à la reprise d'une entreprise (Acre) travailleurs indépendants classiques - entrées
Glissement Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2023 -2,1 % -7,1 % 0 % -4 % -1,8 % -2,5 % -0,7 % 1 % 0,3 % 3,5 % 2,1 % -0,9 %
2022 17,1 % 18,3 % 11,6 % 5,7 % 6,2 % 1,5 % -0,7 % 6,4 % 7 % 6,4 % 2,2 % 5,3 %
2021 -0,9 % -5,2 % 40,3 % 146,7 % 88,2 % 29,5 % 11,7 % 6,6 % 14 % 5,3 % 9,8 % 9,7 %

Source : Ursaaf Caisse nationale, Dares.

Informations sur la série

Avertissement : remontant à 2000, les données sont issues du système d’information géré par l’Urssaf Caisse nationale. Le nombre d’entrées dans l’Acre a été révisé fin mai 2023. Il ne comptabilise désormais plus les prolongations et les comptes immatriculés à tort, ce qui conduit à une légère révision. De plus pour la période 2000 à 2007 les entrées étaient auparavant consolidées à partir des informations agrégées collectées mensuellement par la Dares auprès des services en région, et sont désormais issues de la même source que les données des années suivantes, à savoir le système d’information géré par l’Urssaf Caisse nationale. Les anciennes séries d’entrées dans l’Acre issues des remontées des services en région sont encore disponibles sur PoEm. Elles remontent à 1993 et s’arrêtent à 2007.

Type de données : nombre de travailleurs indépendants classiques créateurs ou repreneurs d’entreprises commençant à bénéficier de l’exonération pour la première fois dans le mois.
Mois : date de début de l'exonération.
Périmètre : départements y compris les DROM, non compris les COM.
Localisation : lieu où la personne exerce son activité.
Fréquence de mise à jour : trimestrielle avec 3 mois de recul.
Révision : 12 derniers mois.
Source : Urssaf Caisse nationale, Dares.

Description du dispositif

L'aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (Acre) a remplacé l’aide aux chômeurs créateurs ou repreneur d’entreprise (Accre) en janvier 2019. Ce dispositif est l'une des mesures du dispositif d'appui à l'initiative économique gérée par le ministère en charge de l'Emploi au bénéfice de demandeurs d'emploi, salariés licenciés, jeunes, personnes en difficulté... Il a toutefois été temporairement ouvert, en 2019 uniquement, à tous les nouveaux créateurs et repreneurs d’entreprise. Le champ des bénéficiaires a de nouveau été restreint à partir de janvier 2020 à des publics cibles (demandeurs d’emploi, bénéficiaire de l’ASS ou du RSA, résident en QPV, etc…).
Ce dispositif vise à faciliter tant la structuration des projets de création ou de reprise d'entreprise que le développement des activités ainsi créées, sous forme individuelle ou en société.
L'Acre consiste en une exonération de cotisations sociales sur une année, contre une exonération dégressive sur trois ans pour l’Accre. Les créateurs ou repreneurs d'entreprise peuvent également s'appuyer sur le nouveau dispositif « NACRE » (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise) qui, depuis le 1er janvier 2009, remplace le dispositif EDEN et celui des chèques conseil.

Définition des indicateurs

Il s'agit des données initiales de la série, sans modification. Exemple : nombre de nouveaux contrats de volontariat pour l’insertion, nombre de bénéficiaires du service civique

Renvoie la somme d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la moyenne arithmétique d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la somme des valeurs de la série depuis le début de l’année. Dans le cas d'une donnée mensuelle, la somme commencera en janvier, dans le cas d'une donnée trimestrielle, elle commencera avec le 1er trimestre. Ainsi, pour une donnée mensuelle, le cumul annuel de janvier = réalisation de janvier, celui de février = réalisation de janvier + réalisation de février et celui de mars = réalisation de janvier + réalisation de février + réalisation de mars....

Identique au cumul annuel à la différence qu’on fixe le mois d’initialisation de la somme (cas d'une donnée mensuelle). Pour le cumul annuel, le mois d’initialisation est le mois de janvier. Pour le cumul à date, un mois différent peut être choisi. Par exemple, si on choisit le mois de juin. Le cumul à date d'une donnée en septembre 2020 = somme des réalisations de juin 2020 à septembre 2020. Le cumul à date de cette donnée en février 2021 = la somme des réalisations de juin 2020 à février 2021 .

Correspond à la moyenne d’une série sur les douze derniers mois. Exemple : la moyenne mobile d'une donnée en septembre 2020 correspond à la moyenne de cette série entre octobre 2019 et septembre 2020.

Evolution d’une grandeur à un an d’intervalle (glissement annuel), à un semestre d'intervalle (glissement semestriel), à un trimestre d'intervalle (glissement trimestriel) ou à un mois d'intervalle (glissement mensuel). On compare la valeur d’une grandeur avec un an, un semestre, un trimestre ou un mois d’écart et on exprime cette évolution en pourcentage. Par exemple, dans le cas d'un glissement annuel d'une donnée en février N, on compare la grandeur au mois de février N avec celle du mois de février N-1.