Dernière donnée
France entière
0
En décembre 2005
Somme
France entière
105
Depuis janvier 2005
État
du dispositif
Fermé
Dernière
mise à jour
31 août 2021
Niveau géographique
le plus fin
Département

Informations sur la série

Description de la mesure :
Le contrat d'orientation consistait en un contrat de 3 à 9 mois maximum, permettant d'acquérir une première expérience en entreprise, soit en tant qu'accès direct à l'emploi, soit en tant qu'étape d'un processus de qualification. Les participants bénéficiaient d'un bilan de compétences et, si nécessaire, d'actions de remise à niveau des connaissances, afin de leur permettre d'élaborer un projet professionnel (en liaison avec l'ANPE et un tuteur dans l'entreprise). La rémunération du jeune était, selon l'âge, de 30 à 65% du salaire minimum (SMIC). L'employeur bénéficiait d'exonération des cotisations patronales de sécurité sociale. Par ailleurs, les entreprises finançaient l'effort de formation par l'intermédiaire des fonds mutualisés pour les formations en alternance.

Collecte et qualité des données :
Les formulaires des contrats d'Orientation enregistrés, étaient dénombrés mensuellement par les Directions départementales du Travail.
La donnée mensuelle était transmise à la DR, puis, après vérification à la DARES.
Le dénombrement des nouveaux contrats, effectué au cours du mois M, peut comprendre des contrats signés lors de mois antérieurs ou dont la date de début est postérieure à la signature. Le nombre de contrats du mois M est donc le nombre de contrats décomptés par la Direction Départementale, et pas forcément le nombre de contrats signés ce mois-là. (La mesure a pris fin le 31 décembre 2005)

Exporter
Tableau Graphique

Synthèse des 3 dernières années

Tableau

Données brutes - Contrat d'orientation - entrées
Données brutes Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2005 73 19 9 1 0 3 0 0 0 0 0 0
2004 349 494 799 814 790 1 003 560 236 243 225 259 207
2003 364 532 760 890 815 788 562 286 323 349 318 354
Glissement annuel - Contrat d'orientation - entrées
Glissement annuel Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2005 -79,1 % -96,2 % -98,9 % -99,9 % -100 % -99,7 % -100 % -100 % -100 % -100 % -100 % -100 %
2004 -4,1 % -7,1 % 5,1 % -8,5 % -3,1 % 27,3 % -0,4 % -17,5 % -24,8 % -35,5 % -18,6 % -41,5 %
2003 -3,4 % -13,9 % -10,9 % -6,9 % -3 % 0,9 % 0 % -9,5 % 8,8 % -5,9 % -12,4 % 1,4 %
Source : Dares.

Description du dispositif

Contrat d'orientation

Définition des indicateurs

Données brutes

Il s'agit des données initiales de la série, sans modification. Exemple : nombre de nouveaux contrats de volontariat pour l’insertion, nombre de bénéficiaires du service civique

Somme

Renvoie la somme d’une série sur un intervalle précisé.

Moyenne

Renvoie la moyenne arithmétique d’une série sur un intervalle précisé.

Cumul annuel

Renvoie la somme des valeurs de la série depuis le début de l’année. Dans le cas d'une donnée mensuelle, la somme commencera en janvier, dans le cas d'une donnée trimestrielle, elle commencera avec le 1er trimestre. Ainsi, pour une donnée mensuelle, le cumul annuel de janvier = réalisation de janvier, celui de février = réalisation de janvier + réalisation de février et celui de mars = réalisation de janvier + réalisation de février + réalisation de mars....

Cumul à date

Identique au cumul annuel à la différence qu’on fixe le mois d’initialisation de la somme (cas d'une donnée mensuelle). Pour le cumul annuel, le mois d’initialisation est le mois de janvier. Pour le cumul à date, un mois différent peut être choisi. Par exemple, si on choisit le mois de juin. Le cumul à date d'une donnée en septembre 2020 = somme des réalisations de juin 2020 à septembre 2020. Le cumul à date de cette donnée en février 2021 = la somme des réalisations de juin 2020 à février 2021 .

Moyenne mobile

Correspond à la moyenne d’une série sur les douze derniers mois. Exemple : la moyenne mobile d'une donnée en septembre 2020 correspond à la moyenne de cette série entre octobre 2019 et septembre 2020.

Glissement

Evolution d’une grandeur à un an d’intervalle (glissement annuel), à un semestre d'intervalle (glissement semestriel), à un trimestre d'intervalle (glissement trimestriel) ou à un mois d'intervalle (glissement mensuel). On compare la valeur d’une grandeur avec un an, un semestre, un trimestre ou un mois d’écart et on exprime cette évolution en pourcentage. Par exemple, dans le cas d'un glissement annuel d'une donnée en février N, on compare la grandeur au mois de février N avec celle du mois de février N-1.