Jeunes

Accompagnement des jeunesContrat d'engagement jeune

Dernière donnée
France entière
6 803 En mai 2023

Somme
France entière
36 039 Depuis janvier 2023

État
du dispositif
En cours

Dernière
mise à jour
31 août 2023

Niveau géographique
le plus fin
Département

Informations sur la série

Type de données : entrées hors renouvellement. Données provisoires.
Mois : date d'entrée effective en dispositif.
Périmètre : départements y compris les DROM, non compris les COM.
Localisation : adresse de la structure Pôle emploi.
Fréquence de mise à jour : mensuelle avec 2 mois de recul et réactualisation des 12 derniers mois.
Source : Pôle emploi.

Exporter

Tableau

Graphique

Synthèse des 3 dernières années

Tableau

Données brutes - Contrat d'engagement jeune à Pôle emploi - entrées hors renouvellements
Données brutes Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2023 7 663 6 613 8 118 6 842 6 803 - - - - - - -
2022 0 0 38 908 12 377 6 712 5 975 5 003 5 125 8 428 9 029 7 892 6 652
Glissement annuel - Contrat d'engagement jeune à Pôle emploi - entrées hors renouvellements
Glissement annuel Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
2023 NC NC -79,1 % -44,7 % 1,4 % NC NC NC NC NC NC NC
2022 NC NC NC NC NC NC NC NC NC NC NC NC

Source : Pôle emploi.

Description du dispositif

Le 1er mars 2022, la Garantie jeunes (GJ) a été remplacée par le Contrat d'engagement jeune (CEJ) mis en oeuvre par Pôle emploi ou les missions locales ; du côté de Pôle emploi, une partie du public de l'Accompagnement individualisé des jeunes (AIJ) est également désormais orientée vers ce dispositif depuis cette date. Il est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans qui ne sont pas étudiants, ne suivent pas de formation et présentent des difficultés d'accès à l'emploi durable. Le parcours est prévu pour durer de 6 à 12 mois. Le bénéficiaire peut toutefois quitter le dispositif de façon anticipée ou au contraire le prolonger jusqu'à 18 mois maximum.

Les jeunes en dispositif sont suivis par un conseiller dédié. L'accompagnement prend la forme d'un programme intensif de 15-20 heures par semaine avec une mise en activité régulière (stages, activités collectives, immersions, etc.).

Selon leurs ressources et sous condition de respecter leurs engagements, les jeunes peuvent percevoir une allocation mensuelle pourvant aller jusqu'à 520 euros.

Pour en savoir plus :
Fiche pratique du ministère

Définition des indicateurs

Il s'agit des données initiales de la série, sans modification. Exemple : nombre de nouveaux contrats de volontariat pour l’insertion, nombre de bénéficiaires du service civique

Renvoie la somme d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la moyenne arithmétique d’une série sur un intervalle précisé.

Renvoie la somme des valeurs de la série depuis le début de l’année. Dans le cas d'une donnée mensuelle, la somme commencera en janvier, dans le cas d'une donnée trimestrielle, elle commencera avec le 1er trimestre. Ainsi, pour une donnée mensuelle, le cumul annuel de janvier = réalisation de janvier, celui de février = réalisation de janvier + réalisation de février et celui de mars = réalisation de janvier + réalisation de février + réalisation de mars....

Identique au cumul annuel à la différence qu’on fixe le mois d’initialisation de la somme (cas d'une donnée mensuelle). Pour le cumul annuel, le mois d’initialisation est le mois de janvier. Pour le cumul à date, un mois différent peut être choisi. Par exemple, si on choisit le mois de juin. Le cumul à date d'une donnée en septembre 2020 = somme des réalisations de juin 2020 à septembre 2020. Le cumul à date de cette donnée en février 2021 = la somme des réalisations de juin 2020 à février 2021 .

Correspond à la moyenne d’une série sur les douze derniers mois. Exemple : la moyenne mobile d'une donnée en septembre 2020 correspond à la moyenne de cette série entre octobre 2019 et septembre 2020.

Evolution d’une grandeur à un an d’intervalle (glissement annuel), à un semestre d'intervalle (glissement semestriel), à un trimestre d'intervalle (glissement trimestriel) ou à un mois d'intervalle (glissement mensuel). On compare la valeur d’une grandeur avec un an, un semestre, un trimestre ou un mois d’écart et on exprime cette évolution en pourcentage. Par exemple, dans le cas d'un glissement annuel d'une donnée en février N, on compare la grandeur au mois de février N avec celle du mois de février N-1.